AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
N'oubliez pas que Lakewood a ouvert ses portes le 20 août 2016. La ville "n'existait" pas avant ! ^^
Le concours de bonhommes de neige est en cours, près du lac ; ainsi que la soirée nouvel an !

Partagez | 
 

 #52 ♦ Une nuit à la belle étoile (Jallie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 12
Id Card : Nina Dobrev, ©.Cranberry.
Pseudo : LovelyKat.
Occupation : Organisatrice événementielle.
Statut Civil : Célibataire.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: 29 yo.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: Free (4/4)

MessageSujet: #52 ♦ Une nuit à la belle étoile (Jallie)   Ven 6 Jan - 20:48


Il y a quelques heures à peine, Mellie avait laissé le chagrin prendre le dessus et ses pieds la guidre. Elle avait marché dans le froid jusqu’à se retrouver devant l’appartement 52 de Rosenort, l’appartement de son ami James. Elle avait frappé sans vraiment réfléchir et s’était montrée totalement gênée lorsqu’il avait ouvert la porte. Elle s’était ensuite confondue en excuses, elle n’avait pas appelé, rien, elle s’était juste pointée sans même savoir s’il serait seul chez lui. Par chance c’était le cas et il avait accepté de la faire entrer. Elle n’était jamais venue et avait constaté avec étonnement que l’appartement était plutôt coquet, rien à voir avec le stéréotype de l’appartement d’inspecteur auquel elle s’était attendue. Et maintenant, ils se retrouvaient sur le toit de l’appartement, emmitouflés dans un duvet, allongés côte à côte à contempler les étoiles. Plus tôt, il avait insisté pour savoir ce qui l’avait poussé à débarquer de la sorte et si au départ, elle avait commencé à mentir, prétextant passer dans le coin et vouloir prendre de ses nouvelles, elle avait vite abandonné l’idée. Il fallait se rendre à l’évidence, il faisait partie de la police, sentir le mensonge était son quotidien et Mellie ne voulait surtout pas de ça entre eux. Les mensonges entraînaient la perte de confiance, et sans confiance l’amitié n’existait plus. Alors il lui avait servit une bière, et voyant qu’elle ne dirait rien ils étaient montés ici. Il avait eu raison, contempler les étoiles lui faisait du bien, elle ne le faisait jamais d’habitude. Le froid la poussait plutôt à baisser la tête et à se cacher dans son écharpe, et puis elle ne marchait jamais la tête levée. « Tu imagines qu’au moment où on les voit, les étoiles sont déjà mortes depuis des milliers d’années. » Elle se laissa aller dans le duvet et ses muscles se détendirent. « On est si petits dans l’univers. » Elle finit par sourire et rire nerveusement. « Je ne savais pas que les inspecteurs pouvaient faire preuve de romantisme, mais tu avais raison, c’est magnifique. » Le ciel était noir foncé, ce qui faisait encore plus ressortir la brillance des étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 84
Id Card : david giuntoli, avatar et gifs de la signature par ©xradioaktiv.
Pseudo : xradioaktiv, joanie.
Occupation : police inspector.
Statut Civil : single.
Adresse : #52, apartment, rosenort.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: thirty one years old.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: not really available but still (astrea, tc, mellie)

MessageSujet: Re: #52 ♦ Une nuit à la belle étoile (Jallie)   Sam 7 Jan - 1:16


when darkness is at
its  darkest,  a  star
shines the brightest
jallie

« Tu imagines qu’au moment où on les voit, les étoiles sont déjà mortes depuis des milliers d’années. » Je pinçai les lèvres et penchai un peu la tête, détaillant les étoiles aux dessus de nous. « Elles ne le sont pas toutes. » soufflai-je d’une voix douce. Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais j’avais sentis le besoin de le dire. C’était comme si le fait de penser qu’elles auraient tous déjà été éteinte m’attristait. Je remontai les grosses couvertures sur mon torse et passai une main derrière mon crâne pour y replacer l’oreiller. Il faisait tellement doux, ce soir-là, que j’avais eu l’idée de sortir des couvertures sur lesquelles se coucher et avec lesquelles se couvrir, en plus de quelques coussins. Nous gardions évidemment nos manteaux, mais c’était beaucoup plus confortable qu’on aurait pu l’imaginer. « On est si petits dans l’univers. » C’était vrai. Je n’avais jamais su distinguer toutes les constellations les unes des autres. Peut-être une ou deux, parfois, mais ça avait toujours été lorsque j’étais loin de la ville, parce que les lumières de Vancouver cachaient les étoiles. Ce soir-là, à Lakewood, j’arrivais à voir des points brillants même là ou il ne semblait pas en avoir, comme si je pouvais les distinguer au loin. Lorsqu’elle lâcha un petit rire, je tournai la tête dans sa direction.  « Je ne savais pas que les inspecteurs pouvaient faire preuve de romantisme, mais tu avais raison, c’est magnifique. » Surpris, j’haussai les sourcils. « Pourquoi est-ce qu’un inspecteur ne pourrait pas- » Je m’interrompis et lâchai un petit rire à mon tour. « Je ne sais pas ce que vous vous imaginez toujours des policiers, mais je t’assure que nous ne sommes pas seulement des sans cœurs. » dis-je, faussement offensé. Les yeux de nouveau sur le ciel, je soupirai, et profitai quelques minutes du silence quasi parfait que nous offrait une nuit à Lakewood. Je ne pensais à presque rien, je me contentais surtout d’écouter les quelques bruits environnants, celui du petit vent également dont nous étions protégés par les rebord du plafond, puis, après un moment, je tournai de nouveau la tête vers mon amie. Je la détaillai pendant un instant puis reportai mon regard vers le ciel. « Est-ce que ça va, Mellie ? » Ma voix était douce et malgré moi teintée d'inquiétude. Je voulais savoir si elle allait un peu mieux, si elle s’était calmé, mais surtout comment elle allait vraiment.

_________________
give up, give back all that was taken, return, relax, this feeling is not here to stay. (blossom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 12
Id Card : Nina Dobrev, ©.Cranberry.
Pseudo : LovelyKat.
Occupation : Organisatrice événementielle.
Statut Civil : Célibataire.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: 29 yo.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: Free (4/4)

MessageSujet: Re: #52 ♦ Une nuit à la belle étoile (Jallie)   Dim 15 Jan - 1:37


Elle rit un peu plus lorsqu’il prit son air faussement offensé, elle ne savait même pas pourquoi elle avait dit ça. Elle ne saurait même pas comment l’expliquer mais dans sa tête elle imaginait que les inspecteurs ne riaient jamais, qu’ils passaient leur temps à manger des Donuts dans leur voiture en écoutant leur fréquence radio. C’était ridicule, le stéréotype même des agents de police. Pourtant, ça ne ressemblait pas du tout à James et à sa bonne humeur. Il souriait souvent, il était charmant avec un sens de l’humour que Mellie appréciait beaucoup. Elle avait même été étonnée lorsqu’il lui avait appris ce qu’il faisait dans la vie. « J’en sais rien, disons que c’est une facette de ta personnalité que je ne connaissais pas. » Elle tourna brusquement la tête vers lui et sourit. « J’aime beaucoup ce James sensible, ça doit faire fondre les filles ce genre de choses. J’ai compris ton petit jeu, tu les emmènes sur le toit et le tour est joué. » Elle lui fit un clin d’œil et rit. Son rire d’enfant, aigu et plein de malice. James, c’était son ami, son pilier, il était comme un frère pour elle mais elle adorait le taquiner, surtout au sujet des femmes. Elle ne l’avait jamais vu avec personne, il ne lui avait jamais parlé d’une quelconque femme dans sa vie et ça l’intriguait. Sa curiosité, mêlée à sa capacité naturelle à embêter les gens, faisait d’elle une personne adorable et attachante qui avait un don inné pour rendre ses proches fous. Et aujourd’hui, James était probablement la personne la plus proche quelle ait.
Mellie était si bien, calée dans son manteau, la couverture sur elle et la douce brise de vent lui caressant le visage qu’elle faillit presque s’endormir bercée par cette nuit calme. Finalement, elle ouvrit les yeux et décida de fixer un point lumineux au-dessus d’elle, un point d’ancrage. Elle sentit le regard de James se poser sur elle mais ne bougea pas. Il lui posa la question, celle qui lui fit monter les larmes aux yeux, celle qui rendit les muscles de sa gorge douloureux. Au début, elle resta silencieuse, pensant même qu’elle ne répondrait jamais. « Non ça va pas. » Elle marqua une pause, plus pour ne pas s’effondrer que pour garder un quelconque suspense. « Je pensais que venir ici changerait quelque chose. Je pensais que ça m’aiderait à avancer, à passer à autre chose mais ce n’est pas le cas. » Une nouvelle pause, puis ses lèvres tremblèrent et sa voix faillit se briser. « C’est l’anniversaire d’Adam aujourd’hui, il aurait eu 34 ans. » Une larme finie tout de même par rouler le long de sa joue. Elle l’essuya discrètement, trop réservée pour que quelqu’un ne l’a voit dans cet état.

_________________
+ let me love you +

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: #52 ♦ Une nuit à la belle étoile (Jallie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
#52 ♦ Une nuit à la belle étoile (Jallie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TO NEW BEGINNINGS.  :: LAKEWOOD. :: Rosenort-
Sauter vers: