AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
N'oubliez pas que Lakewood a ouvert ses portes le 20 août 2016. La ville "n'existait" pas avant ! ^^
Le concours de bonhommes de neige est en cours, près du lac ; ainsi que la soirée nouvel an !

Partagez | 
 

 i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 134
Id Card : poppy♥drayton (c)balaclava
Pseudo : Burgundy.
Occupation : Creek Guest Ranch owner, veterinary student.
Statut Civil : as free as a bird.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: twenty-four yo.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: 0/3 not available. j'en ai déjà 4 en cours au lieu de 3, donc pas pour l'instant.

MessageSujet: i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james   Lun 2 Jan - 22:15


Il y a deux semaines, nous avions organisé une vente caritative de pâtisseries faites maison. Alors que tout se passait pourtant bien, j'ai offert un gâteau à un inspecteur de police, que je connaissais uniquement de vue. Quand il m'a demandée s'il contenait des arachides, je lui ai répondu à la négative. Sauf que j'avais omis la présence de poudre d'amande. Par chance, il avait été capable de s'injecter d’épinéphrine suffisamment tôt pour que la réaction allergique ne soit pas trop grave. Depuis ce jour, je n'avais pas osé rendre visite à ma victime, mais je me sentais terriblement coupable. Après être passée au tea party, je me présente au poste de police avec un café latte caramel pour moi et un café noir pour l'Inspecteur Wood. Je ne connais même pas son prénom. Au cas où, j'ai pris une dosette de lait et un sachet de sucre. Je ne sais pas comment il prend son café après tout. « Bonjour, je viens voir l'Inspecteur Wood. » Le jeune homme à l'accueil me regarde d'un air interrogateur. Ah oui, il faudrait peut-être que je dise qui je suis. « Je suis Cecily Black. » J'entends juste un "Laisse-la passer, Jeffrey" mais je ne sais pas de qui il s'agit. Je ne vois pas la personne qui a répondu de l'endroit où je suis.

_________________


Dernière édition par Cecily Black le Mer 4 Jan - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 84
Id Card : david giuntoli, avatar et gifs de la signature par ©xradioaktiv.
Pseudo : xradioaktiv, joanie.
Occupation : police inspector.
Statut Civil : single.
Adresse : #52, apartment, rosenort.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: thirty one years old.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: not really available but still (astrea, tc, mellie)

MessageSujet: Re: i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james   Mar 3 Jan - 1:09


i'm so sorry, can
you forgive me ?

with cecily

Je poussai la porte d’entrée du commissariat et, comme à l’habitude, c’est le son de la clochette accrochée au-dessus de la porte qui m’accueilli. Elle était devenue un espèce de signal : au boulot, Wood. En arrivant à la hauteur de l’agent Brown, posté à l’avant pour la semaine, je lui fis un signe de tête en guise de bonjour. Je m’attendais à ce qu’il fasse de même, comme toujours, mais il m’arrêta en levant la main : « Une demoiselle est là pour te voir. Micheal l’a fait s’asseoir à ton bureau. » J’haussai les sourcils, curieux. Je n’attendais personne, et je me demandais bien qui pouvait venir me voir ce matin-là. « Elle attend depuis longtemps ? » Il secoua négativement la tête. « Elle vient tout juste d’arriver. » J’opinai et donnai une petite tape sur l’épaule à mon collègue pour le remercier de m’avoir averti. Je montai les escaliers deux à deux jusqu’au troisième étage, le plus haut du pourtant petit poste de police, où se trouvait les bureaux des enquêteurs et aussi celui de leur capitaine, ce dernier étant le seul à ne pas être à air ouverte. Je recherchai mon invitée du regard et la trouvai tout-de-suite : elle était là où elle était sensée être, c’est-à-dire assise sur la chaise placée à côté de mon bureau pour mes collègues ou pour mes visiteurs, justement. En même temps de réaliser que j’avais oublié de demander son nom à Jeffrey, je la reconnu. Difficile de l’oublier. En arrivant à sa hauteur, je lui tendis la main pour la saluer. «  Mademoiselle Black, c’est ça ? » Je lui serrai la main et lui sourit avant de la lâcher pour enlever mon manteau et le poser sur le dossier de ma chaise. «  Est-ce que je devrais m’inquiéter de votre présence ici, dites-moi ? » plaisantai-je en désignant d’un signe de menton les deux cafés posés sur mon bureau pour faire référence à notre rencontre pour le moins unique.

_________________
give up, give back all that was taken, return, relax, this feeling is not here to stay. (blossom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 134
Id Card : poppy♥drayton (c)balaclava
Pseudo : Burgundy.
Occupation : Creek Guest Ranch owner, veterinary student.
Statut Civil : as free as a bird.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: twenty-four yo.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: 0/3 not available. j'en ai déjà 4 en cours au lieu de 3, donc pas pour l'instant.

MessageSujet: Re: i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james   Mar 3 Jan - 1:24


Suite aux indications du policier réceptionniste, j'avais suivi ses indications et je m'étais rendue au troisième étage où se trouvait le bureau de l'Inspecteur Wood. Plusieurs regards se tournèrent vers moi. Il était assez tôt. Il fallait croire que ses collègues se demandaient ce qu'une jeune femme comme moi venait faire ici à cette heure. Toutefois, j'avais appris avec les années à me moquer complètement de ce que les gens pensaient. Installée sur une chaise à côté du bureau, je pris une gorgée de mon latte caramel car j'avais la gorge un peu sèche. En effet, je me sentais finalement assez mal à l'aise. J'aurais pu le tuer s'il n'avait pas eu d'épinéphrine suffisamment tôt. Je le voyais encore tousser et presque s'étouffer après avoir avalé une bouchée du gâteau. Aujourd'hui encore, je m'en voulais terriblement. Il arriva dans es deux minutes qui suivirent. L'attente ne fût donc pas longue. «  Mademoiselle Black, c’est ça ? » Je lui serrai la main lorsqu'il me tendit la sienne. Il s'installa face à moi après avoir déposé son couvre-chef. « Oui c'est bien cela. Difficile à oublier après notre rencontre... Atypique, si je puis dire ? » Je le gratifiai d'un sourire franc, je m'étonnais de parvenir à masquer ma gêne. «  Est-ce que je devrais m’inquiéter de votre présence ici, dites-moi ? » « Nullement. C'est moins risqué qu'une pâtisserie. » Je lui adressai un second sourire. Je regardais un instant mes mains, comme pour fuir son regard, avant de le regarder de nouveau. « Je tenais à venir m'excuser autour d'un café. Noir ça vous va ? Sinon j'ai du sucre et du lait. » Je me saisis de son café et lui tendis. De mon autre main, je fouillais dans mon sac à main pour sortir le sucre et la dosette de lait. Au cas où il répondrait positivement.

_________________


Dernière édition par Cecily Black le Mer 4 Jan - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 84
Id Card : david giuntoli, avatar et gifs de la signature par ©xradioaktiv.
Pseudo : xradioaktiv, joanie.
Occupation : police inspector.
Statut Civil : single.
Adresse : #52, apartment, rosenort.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: thirty one years old.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: not really available but still (astrea, tc, mellie)

MessageSujet: Re: i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james   Mar 3 Jan - 3:35


i'm so sorry, can
you forgive me ?

with cecily

Elle me serra la main et, avec un sourire franc, elle approuva : elle était bel et bien mademoiselle Black, oui. Elle rajouta qu’il aurait été plutôt difficile de l’oublier étant donné leur rencontre qu’elle qualifia d’atypique. Je lâchai un petit rire et hochai la tête, tout-à-fait d’accord avec elle. Pour être inhabituelle, elle l’avait été, oui. Après tout, elle avait failli me tuer. Une fois mon manteau accroché au dossier de ma chaise, je profitai de l’occasion pour plaisanter en lui demandant si je devrais m’inquiéter de la raison de sa présence. Rapidement, elle m’assura que le café était beaucoup moins risqué qu’une pâtisserie. Je répondis à son nouveau sourire et hochai la tête derechef. « Si vous le dites, alors je vous fais confiance. » Elle détourna un instant le regard, visiblement gênée, mais le reporta presque immédiatement sur moi. « Je tenais à venir m'excuser autour d'un café. Noir, ça vous va ? Sinon, j'ai du sucre et du lait. » Elle me tendit le café qui devait donc être le mien tout en fouillant de l’autre main dans son sac à main à la recherche du sucre et du lait. Je levai la main pour lui faire signe que ça allait aller : « Noir, ça va très bien. Pas la peine de chercher, c’est déjà très gentil de votre part de vous être déplacé. » J’acceptai la boisson chaude que je goûtai tout en m’essayant en face d’elle. « Alors, dites-moi, à part les tentatives de meurtres et le fait que vous aimiez cuisiner, que devrais-je savoir sur vous ? » Je déposai le café sur le coin de mon bureau et m’appuyai contre le dossier de ma chaise. Plus sérieusement, je rajoutai: « Je suis presque certain de vous avoir déjà vu en ville. Depuis combien de temps êtes-vous à Lakewood ? »

_________________
give up, give back all that was taken, return, relax, this feeling is not here to stay. (blossom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 134
Id Card : poppy♥drayton (c)balaclava
Pseudo : Burgundy.
Occupation : Creek Guest Ranch owner, veterinary student.
Statut Civil : as free as a bird.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: twenty-four yo.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: 0/3 not available. j'en ai déjà 4 en cours au lieu de 3, donc pas pour l'instant.

MessageSujet: Re: i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james   Mar 3 Jan - 13:28


« Si vous le dites, alors je vous fais confiance. » Je ne pus refréner un éclat de rire. Le fait qu'il me fasse confiance malgré ce qu'il s'était passé, je trouvais cela plutôt bizarre. Mais soit.  Fouillant dans mon sac afin de récupérer du lait et du sucre, il me fit signe d'arrêter. « Noir, ça va très bien. Pas la peine de chercher, c’est déjà très gentil de votre part de vous être déplacé. » « Je passe devant le poste tous les matins pour me rendre au Tea Party. Donc ça ne me coûtait pas grand chose. » Je le gratifiai d'un large sourire pour appuyer mes paroles. Je pris une gorgée de la douce boisson chaude, alors que j'avais encore un peu froid. Un léger silence s'installa et il finit par le rompre. Tant mieux, je me sentirais moins mal à l'aise. « Alors, dites-moi, à part les tentatives de meurtres et le fait que vous aimiez cuisiner, que devrais-je savoir sur vous ? » « Je m'étonne que vous ayez envie d'en savoir plus sur moi... Ou alors, vous voulez vérifier à quoi vous pourrez échapper ? » Je pinçais les lèvres en le regardant d'un air interrogateur. Puis, je ris légèrement. Je plaisantais, évidemment. « Je suis presque certain de vous avoir déjà vu en ville. Depuis combien de temps êtes-vous à Lakewood ? » « Nous avons déménagé à Lakewood, il y a trois ans. Mes parents ont participé, à l'époque, à la construction du White Stallion. Sinon, mes sœurs, mon frère et moi gérons aujourd'hui le ranch familial, le Creek Guest Ranch. Je ne sais pas si vous connaissez. » Notre ranch était assez réputé dans le coin, mais ce n'était pas pour autant que tous les habitants y avaient déjà mis les pieds. Nous avions surtout une clientèle composée de touristes, et non de locaux. « Sinon, je suis une grande adepte des ballades à cheval. Je participe à beaucoup d'actions caritatives. Le ranch me prend pas mal de temps, et mon job de vétérinaire aussi. Mais je sais me dégager du temps pour des moments entre amis quand même. Et vous ?»

_________________


Dernière édition par Cecily Black le Mer 4 Jan - 0:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 84
Id Card : david giuntoli, avatar et gifs de la signature par ©xradioaktiv.
Pseudo : xradioaktiv, joanie.
Occupation : police inspector.
Statut Civil : single.
Adresse : #52, apartment, rosenort.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: thirty one years old.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: not really available but still (astrea, tc, mellie)

MessageSujet: Re: i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james   Mar 3 Jan - 21:01


i'm so sorry, can
you forgive me ?

with cecily

Je conclus que je lui faisais confiance, lorsqu’elle m’assura qu’elle n’était pas là pour m’empoisonner de nouveau, et elle lâcha un éclat de rire. Je ne pu m’empêcher d’y sourire. Elle repris pour m’avouer qu’elle tenait à venir s’excuser et me proposa un café que j’acceptai. Je lui assurai que noir, c’était parfait. Rapidement, elle me dit quand même que, puisqu’elle passait devant le poste de police à tous les matins, ce n’était rien d’avoir pris la peine de s’arrêter pour venir le voir. Elle sourit de nouveau et j’hochai la tête. N’empêche, ça me faisait plaisir qu’elle y ait pensé. Cecily était une gentille fille, c’était évident. Je m’appuyai contre le dossier de ma chaise et changeai de sujet pour lui demander ce que je devais savoir sur elle. « Je m'étonne que vous ayez envie d'en savoir plus sur moi... Ou alors, vous voulez vérifier à quoi vous pourrez échapper ? » Elle pinça les lèvres, et j’haussai les épaules. « Qui a dit que je voulais échapper à quoi que ce soit ? » Je me surprenais moi-même à insinuer que j’appréciais déjà sa présence, ou du moins qu’elle ne me déplaisais pas, en tout cas. Je portai de nouveau la boisson chaude à mes lèvres. Je lui avoua que j’étais quasiment certain de l’avoir déjà vu en ville. Je me demandais si elle y était depuis un moment. Peut-être avait-elle de la famille dans le coin, sinon ? « Nous avons déménagé à Lakewood, il y a trois ans. Mes parents ont participé, à l'époque, à la construction du White Stallion. Sinon, mes sœurs, mon frère et moi gérons aujourd'hui le ranch familial, le Creek Guest Ranch. Je ne sais pas si vous connaissez. » Elle faisait donc partie des premières familles à s’être installées dans le coin. Pas étonnant qu’elle me semblait familière, non seulement j’avais pu la rencontrer en visitant le Creek Guest Ranch, ou alors je l’avais peut-être vu sur l’une des brochures qui traînait un peu partout en ville pour les touristes. Peut-être que je l’avais croisé, aussi, un jour, mais je ne saurais dire si c’était vraiment le cas. De toute façon, qu’est-ce que ça pouvait bien changer ? Elle continua en rajoutant qu’elle était adepte des ballades à cheval, ce qui semblait inévitable vu son héritage. Je réalisai alors que je n’avais pratiquement jamais monté à cheval de ma vie. Du moins, pas assez pour être à l’aise à chaque fois que c’est arrivé. Elle me dit aussi qu’elle aimait participer à des œuvres caritatives, ce qui ne manquait pas à Lakewood. Peut-être que c’était comme ça que je l’avais déjà aperçue, aussi. Étant dans la police, j’étais régulièrement au cœur des activités de la ville. Elle termina en mentionnant son travail de vétérinaire, mais insista sur le fait qu’elle prenait du temps pour elle et ses amis. Lorsqu’elle me relança la même question, c’est-à-dire qu’est-ce qu’elle devrait savoir sur moi et depuis combien de temps est-ce que j’habitais Lakewood, je réalisai que je ne savais pas vraiment quoi lui dire. Elle avait parlé très naturellement, pourtant les mots ne me venaient pas comme ils lui étaient venues à elle, alors j’haussai les épaules et optai pour la plaisanterie. « Eh bien… je suis allergique aux arachides, déjà. » Je passai une main dans mes cheveux en lâchant un rire gêné, un peu mal à l’aise. « Mais ça, je sens que vous n’êtes pas prête de l’oublier. » Je bu une nouvelle gorgée de mon café avant de reprendre, plus sérieusement. J’haussai les épaules. « Je travaille beaucoup et j’aime ce que je fais. Je ne regrette pas d’avoir pris le poste et emménagé ici à l’ouverture de Lakewood, il y a quatre mois. Je pense que c’était pour le mieux. » Je ne la quittais pas des yeux, espérant deviner ce qu’elle pensait. « Je participe aussi beaucoup aux œuvres caritatives organisés en ville. D’ailleurs, ça n’est peut-être pas vraiment considéré comme tel mais j’imagine que vous passerez à la fête hivernale pour la nouvelle année, cette semaine ? »

_________________
give up, give back all that was taken, return, relax, this feeling is not here to stay. (blossom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 134
Id Card : poppy♥drayton (c)balaclava
Pseudo : Burgundy.
Occupation : Creek Guest Ranch owner, veterinary student.
Statut Civil : as free as a bird.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: twenty-four yo.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: 0/3 not available. j'en ai déjà 4 en cours au lieu de 3, donc pas pour l'instant.

MessageSujet: Re: i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james   Mer 4 Jan - 0:14


Après avoir parlé de moi, je lui demande finalement de parler de lui également. Il croyait quand même pas que j'allais lui raconter ma vie, sans en savoir davantage sur lui... « Eh bien… je suis allergique aux arachides, déjà. » Il passe sa main dans les cheveux et rit légèrement. Non mais il se paye ma tête en plus.  « Mais ça, je sens que vous n’êtes pas prête de l’oublier. » Je le regardais d'un air "ça, c'est pas très gentil". « Ah, ah, ah, ah ! Je suis morte de rire », dis-je d'un air sérieux, avant d'éclater de rire. Il porta finalement son attention sur son café et je l'accompagnais en buvant une gorgée également. « Je travaille beaucoup et j’aime ce que je fais. Je ne regrette pas d’avoir pris le poste et emménagé ici à l’ouverture de Lakewood, il y a quatre mois. Je pense que c’était pour le mieux. » Il me regarda droit dans les yeux, et je finis par détourner le regard un peu gênée. « Vous avez surtout rencontré des personnes exceptionnelles comme moi », dis-je avant de pouffer de rire. Je disais vraiment n'importe quoi. J'avais presque honte de moi-même mais soit. « Je participe aussi beaucoup aux œuvres caritatives organisés en ville. D’ailleurs, ça n’est peut-être pas vraiment considéré comme tel mais j’imagine que vous passerez à la fête hivernale pour la nouvelle année, cette semaine ? » « Oui, bien sûr que j'y serais. En plus, je ne rate jamais une occasion de me rendre au Whitestallion. Scott est un bon ami de la famille. » D'ailleurs, cette année, j'aurais bien voulu organiser une journée initiation à l'équitation pour les enfants défavorisés. Ou même pour les orphelins. Tout ce qui touchait aux enfants m'affectait toujours beaucoup. D'ailleurs, j'étais assez impressionnée par le courage qu'avait eu ma meilleure amie, Elsa. Cette dernière devait maintenant élever sa petite sœur ainsi que sa petite nièce, suite au décès de son aînée. Je n'étais pas certaine que j'en aurais été capable si jeune. Certes, je veille sur ma petite sœur et mon petit frère, mais ils sont bien plus grands. Puis, Kat et ma jumelle, Naomi me sont d'une grande aide. C'est ce qu'on fait en famille après tout. Ou du moins, normalement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 84
Id Card : david giuntoli, avatar et gifs de la signature par ©xradioaktiv.
Pseudo : xradioaktiv, joanie.
Occupation : police inspector.
Statut Civil : single.
Adresse : #52, apartment, rosenort.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: thirty one years old.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: not really available but still (astrea, tc, mellie)

MessageSujet: Re: i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james   Mer 4 Jan - 3:35


i'm so sorry, can
you forgive me ?

with cecily

Elle ne me trouvait pas particulièrement drôle, mais elle riait quand même un peu. Elle en avait assez entendu parler, de notre rencontre catastrophique, et je sentais qu’elle avait vraiment envie d’en savoir plus sur moi, maintenant qu’elle s’était elle-même présentée. Après avoir bu une gorgée de café, je continuai donc plus sérieusement et lui dis ce qui me passait alors par la tête me concernant. Lorsque je m’arrêtai de parler pendant un instant pour observer sa réaction, elle détourna les yeux, gênée, puis plaisanta en riant : « Vous avez surtout rencontré des personnes exceptionnelles comme moi. » J’esquissai un sourire amusé en arquant les sourcils. « Vous n’avez pas tort. » Je rajoutai ensuite que, comme elle, j’aimais aussi participer aux œuvres caritives de la ville. Je profitai d’ailleurs de l’occasion pour lui demander si elle comptait se rendre à la fête qui aurait lieu la semaine même et elle me répondit positivement. « Oui, bien sûr que j'y serai. En plus, je ne rate jamais une occasion de me rendre au Whitestallion. Scott est un bon ami de la famille. » Je notai l’information dans un coin de mon esprit comme l’inspecteur que j’étais, par pur réflexe, et hochai la tête. « Alors j’imagine que nous allons nous y croiser. » Je portai ma boisson chaude à mes lèvres pour en boire une autre gorgée. Elle commençait déjà à être moins chaude, en fait, et se buvait plus facilement. Le capitaine passa près de nous et me tapota l’épaule : « Tu penses pas que t’as assez discuter, Wood ? » Il leva les yeux vers Cecily pour s’excuser de son impolitesse et continua son chemin jusqu’à son bureau, un peu plus loin. Gêné, je lâchai un petit rire en secouant la tête. « Honnêtement, ne t’en fais pas trop pour lui. Je suis en avance sur toute la paperasse et il ne fait ça que pour s’assurer qu’on ait pas l’air de rien faire. » Je me redressai légèrement de ma chaise et passai de nouveau une main dans mes cheveux. « Si vraiment vous venez à la fête, je serai sans doute à un stand ou peut-être à l’intérieur à aider avec le service. Ça n’a pas encore été décidé, mais tout est pratiquement prêt. Je suis certain que ça va vous plaire. » Évidemment, je ne la connaissais pas vraiment, et j’ignorais totalement le genre de soirée ou de musique qu’elle pouvait aimer, mais j’avais simplement l’impression que c’était le genre de fête que n’importe qui pouvait apprécier. Et puis je parlais pour faire la conversation, parce qu’elle et moi n’étions évidemment pas encore assez proches pour parler d’autre chose que de la pluie et du beau temps.

_________________
give up, give back all that was taken, return, relax, this feeling is not here to stay. (blossom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 134
Id Card : poppy♥drayton (c)balaclava
Pseudo : Burgundy.
Occupation : Creek Guest Ranch owner, veterinary student.
Statut Civil : as free as a bird.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: twenty-four yo.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: 0/3 not available. j'en ai déjà 4 en cours au lieu de 3, donc pas pour l'instant.

MessageSujet: Re: i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james   Mer 4 Jan - 16:10


Nous parlons de l'animation de la nouvelle année organisée au Whitestallion. Je ne saurais dire pourquoi, mais je sentais que cet événement allait devenir un rendez-vous annuel à Lakewood. Il m'a précisée qu'il y serait, et j'y vais également. « Alors j’imagine que nous allons nous y croiser. » Cela ne faisait même aucun doute. Un homme que je ne connaissais pas passa pour parler à l'inspecteur. Pendant qu'il était là, je bus un peu de café. « Tu penses pas que t’as assez discuté, Wood ? » L'homme me regarda avant de tracer sa route. Je ne savais trop quoi penser de cette interruption. Peut-être que ça faisait longtemps que j'étais là, sans m'en être rendue compte. Je me sentis un peu bête d'avoir débordé à son travail sans prévenir maintenant. Wood se mit à rire d'un air gêné en secouant la tête. Peut-être que le type plaisantait finalement. « Honnêtement, ne t’en fais pas trop pour lui. Je suis en avance sur toute la paperasse et il ne fait ça que pour s’assurer qu’on ait pas l’air de rien faire. » S'était-il rendu compte qu'il m'avait tutoyé presque spontanément. Après tout, ça m'aurait mise plus à l'aise. « Si vraiment vous venez à la fête, je serai sans doute à un stand ou peut-être à l’intérieur à aider avec le service. Ça n’a pas encore été décidé, mais tout est pratiquement prêt. Je suis certain que ça va vous plaire. » Il rebascula finalement sur le vouvoiement et ça me fit rire intérieurement. « D'accord, j'ai hâte de voir cela. Je pense en effet que ça me plaira, je ne suis pas très difficile, tant que c'est convivial. » Je bus la dernière gorgée de mon café. Je le regardais en souriant. Je vais peut-être vous laisser. Je ne voudrais pas que vous vous fassiez taper sur les doigts à cause de moi. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 84
Id Card : david giuntoli, avatar et gifs de la signature par ©xradioaktiv.
Pseudo : xradioaktiv, joanie.
Occupation : police inspector.
Statut Civil : single.
Adresse : #52, apartment, rosenort.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: thirty one years old.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: not really available but still (astrea, tc, mellie)

MessageSujet: Re: i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james   Mer 4 Jan - 21:54


i'm so sorry, can
you forgive me ?

with cecily

Sans m’en rendre compte, j’avais tutoyé mademoiselle Black. Ce n’était pas dans mes habitudes, parce que j’avais été élevé en me faisant sans cesse répéter que mieux valait vouvoyer quelqu’un qu’on venait de rencontrer, et ce jusqu’à ce que cette personne elle-même nous assure qu’elle préférait le tutoiement. Et puis, selon la relation entretenue, mieux valait parfois continuer à la vouvoyer. J’avais parlé sans trop m’en rendre compte, un peu déconcentré par mon collègue que je tutoyais déjà depuis un bon moment. Elle ne sembla toutefois pas s’en faire. En fait, je ne pourrais même pas dire si elle s’en était vraiment rendue compte. Si elle n’avait pas réagit négativement ou qu’elle ne s’en était pas aperçue, dans les deux cas, ce n’avait donc pas été grave. En reprenant à propos de la fête, je me dis à moi-même que je réfléchissais beaucoup trop et pour pas grand-chose, au fond. Lorsqu’elle répondit positivement de nouveau, je souris. Elle avait hâte de voir de quoi la fête aurait l’air, et elle était presque sûre que ça allait lui plaire, qu’elle disait. Elle porta ce qui devait être un café à ses lèvres pour en boire la dernière gorgée, et j’entrepris de faire de même. « Je vais peut-être vous laisser. Je ne voudrais pas que vous vous fassiez taper sur les doigts à cause de moi. » J’hochai la tête. Je n’avais pas forcément envie qu’elle parte immédiatement, parce que discuter tranquillement avec elle était agréable, mais je n’avais aucunement l’intention de la retenir alors je me levai. J’eu le réflexe de vouloir lui serrer la main, mais me retint. Encore une habitude de politesse qui me suivait depuis l’enfance, habitude qui s’avérait presque gênante parfois, parce que je sentais qu’elle pourrait devenir plus une amie qu’une simple connaissance, et que je ne serrais pas la main de mes amis. « Ça n’arrivera pas. » lui assurai-je. Un nouveau sourire se dessina sur mon visage. « Après vous. Je vous accompagne. » Je lui fis signe de passer devant moi. Nous marchâmes ainsi jusqu’à la sortie, et lorsque nous nous arrêtâmes devant la porte un instant, je lui tins la porte. « Merci pour le café, mademoiselle Black. »

_________________
give up, give back all that was taken, return, relax, this feeling is not here to stay. (blossom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james   

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm so sorry, can you forgive me ? ft. james
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TO NEW BEGINNINGS.  :: GAME OVER. :: Goodbye my lover-
Sauter vers: