AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
N'oubliez pas que Lakewood a ouvert ses portes le 20 août 2016. La ville "n'existait" pas avant ! ^^
Le concours de bonhommes de neige est en cours, près du lac ; ainsi que la soirée nouvel an !

Partagez | 
 

 it's a beautiful day (with/ james)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: it's a beautiful day (with/ james)   Dim 1 Jan - 5:03


it's a beautiful day
with james

Un mal de crâne la rongeait. Encore une fois, Andrea avait passé sa soirée dans l'un des seuls bars de la ville à enchainer des verres à moitié allongée sur le comptoir du bar, telle une femme désespérée. Elle l'était mais quand même, elle avait l'impression d'avoir perdu toute dignité. A y repenser, elle en avait presque honte. En même temps, c'était le seul moyen qu'elle avait trouver pour oublier ses peurs, ses angoisses qui la hantaient. Elle se demandait ce qui lui avait pris d'avoir quitter son mari de cette manière. Avait-elle fait le bon choix ? N'était-elle pas totalement inconsciente des conséquences ? Elle culpabilisait malgré tout. Pourtant, depuis son arrivée à Lakewood, quelque chose avait changé. Andréa se sentait plus légère, plus libre... Se tortillant dans son lit, Andrea jeta rapidement un coup d'oeil sur sa montre. Quatorze heures... Elle soupira, il était bien trop tôt pour qu'elle se lève. Non, elle n'avait pas vraiment très envie de se réveiller, elle voulait profiter encore un peu de son lit douillé.Cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas dormi jusqu'à une telle heure, cela remontait à ses années universitaires. Un pur bonheur.
Finalement, la jeune trentenaire trouva les ressources nécessaires pour quitter son lit et affronter le monde réel qui l'attendait. Vêtue de son pyjama, elle se dirigea directement sous la douche. Les yeux mis clos, elle profita de l'eau chaude, la sentant coulait sur son corps dénudé. Elle aimait cette sensation. C'était sans doute l'un de ses moments préférés de la journée, une bonne douche chaude, avant de se rendre compte que l'eau chaude à Lakewood n'était pas infinie. L'écologie voyons. La brune trouva, finalement, le courage de sortir et de finalement s'habiller dans la plus simple tenue. Arrivée sans aucune de ses affaires, elle avait troqué ses belles robes et ses hauts talons pour des tenues beaucoup plus casual, un jogging, des bottes fourrées et un gros pull dix fois trop grand pour elle, pour finaliser avec un gros bonnet et des gants loin de l'élégance. L'hiver était rude. Elle sortit de sa chambre d'hôtel, les yeux cernés et cachés par une grosse paire de lunettes de soleil qui lui couvrait pratiquement tout le visage. Incognito. Elle quitta sa chambre, tête baissée, cherchant à tout prix d'éviter le gérant, préférant éviter un quelconque regard de désapprobation de sa part.
Déambulant dans les rues de la petite ville, elle se dirigea vers le café du coin. La vie était tellement différente de Toronto. Andrea avait oublié cette sensation de bien-être, ou tout simplement sensation d'une vie moins compliquée et mois brusque. La journée commençait pour elle et elle ne pouvait pas la débuter sans un bon café chaud et bien corsé, un rituel de tous les jours. Sa journée, même à seize heure commençait avec un café. Arrivée au coffee shop, elle commanda rapidement, laissant un billet de cinq dollars pour aller s'installer à une table en phase de la vitre. Elle regarda les gens passer avec leurs courses de Noël sous les bras. Elle avait oublié... Plongeant son regard vers son café, elle se remémora des souvenirs, les derniers Noël avec Alex. Cette année, la situation était différente et elle appréhenda, la boule au ventre. Elle était seule. Andrea, sans doute par peur, avait refusé de ses prévenir ses parents de cette nouvelle situation, préférant mettre les choses aux clairs dans son esprit... Alors qu'elle réfléchissait ardemment, une ombre la tira de ses songes... Elle leva les yeux, cachés par ses lunettes de soleil, qu'elle baissa légèrement pour mieux apercevoir. « Monsieur l'Inspecteur... Belle journée, n'est-ce pas ? » ironisa-t-elle avec un sourire à moitié dissimulé. Bon, sans doute, elle exagérait légèrement, mais la situation l'a faisait rire. Elle avait l'impression d'être une enfant prise la main dans la sac... Sans doute avait-il devinait que la soirée fût mouvementée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 84
Id Card : david giuntoli, avatar et gifs de la signature par ©xradioaktiv.
Pseudo : xradioaktiv, joanie.
Occupation : police inspector.
Statut Civil : single.
Adresse : #52, apartment, rosenort.

[DO YOU KNOW]
ÂGE: thirty one years old.
RELATIONS:
DISPONIBILITÉS: not really available but still (astrea, tc, mellie)

MessageSujet: Re: it's a beautiful day (with/ james)   Lun 2 Jan - 23:33


it's a beautiful day
with andrea

Elle leva les yeux dans ma direction avant même que je ne m’annonce. « Monsieur l'Inspecteur... Belle journée, n'est-ce pas ? » À son ton et au sourire qu’elle me décrocha, je me contentai de hocher brièvement la tête. « Je suppose. » Elle savait que je devinais le genre de soirée qu’elle avait passée, et je voyais que ça l’embarrassait. Si seulement elle savait le nombre de fois que j’avais fait pareil. Je n’avais toutefois pas l’intention d’en rajouter à son malaise, alors je ne dis rien à ce propos. Andrea n’était de toute façon définitivement pas le genre de femme qui aimait qu’on se mêle trop de ses affaires, je le sentais, et comme je m’imposais déjà à elle depuis quelques semaines, je préférais ne pas trop pousser ma chance. Je l’appréciais, elle était définitivement le genre de personne que j’espérais apprendre à connaître, et je sentais qu’elle m’appréciait aussi, malgré tout. En m’asseyant sur le petit tabouret à côté d’elle, mon latte brûlant à la main, je détournai plutôt son attention en lui rappelant les événements qui auraient lieu le soir même en ville. « Vous comptez aller à la fête, ce soir ? » Je détaillai le regard qu’elle posait alors sur moi, tentant d’y deviner ses intentions. Honnêtement, j’espérais qu’elle vienne ou, au moins, qu’elle passe question de voir ce que Lakewood et ses habitants ont à lui offrir. Après tout, ce serait la première grosse fête à laquelle elle aurait l’occasion d’assister depuis son arrivée. Je détournai le regard en direction des gens qui circulaient de l’autre côté de la vitrine du café et portai mon breuvage à mes lèvres, mais le déposai sur le comptoir en réalisant qu’il était encore bien trop chaud. « Je serai à l’intérieur à servir les breuvages ou la nourriture pendant quelques heures, question de faire ma part, mais je serai remplacé en soirée. » Je levai de nouveau les yeux vers Andrea et, c’est en espérant la convaincre et la faire rire un peu que je pris un accent distingué pour lui proposer: « Je vous réserve une place autour du feu, mademoiselle Lane ? »  

_________________
give up, give back all that was taken, return, relax, this feeling is not here to stay. (blossom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: it's a beautiful day (with/ james)   Sam 7 Jan - 18:46


it's a beautiful day
with james

Parfois, elle ferait mieux de s'abstenir de dire des conneries... Honnêtement, c'était une journée pourrie, elle n'avait pas du tout profité, collée au lit de l'hôtel, à se morfondre sur son mal de tête et sa vie misérable... Tellement glamour. C'était tellement à l'opposer de ce qu'elle était. Normalement, son atout, c'était de garder la tête froide, ne rien laisser transparaître, et toujours avoir l'air forte, mais, là elle n'y arrivait plus. C'était simplement trop pour elle. Au moins, monsieur l'Inspecteur avait la décence de ne rien dire et de ne pas faire de remarque sur son état lamentable qui aurait mérité quelques critiques. Elle aurait été dans un autre contexte, dans sa banlieue de Toronto, la trentenaire aurait pris des réflexions en pleine figure, elle en était persuadée. C'est ce qu'Andrea appréciait chez lui, la discrétion. Un atout indispensable pour être dans la police. Il prit place à ses cotés, sur le tabouret, alors qu'elle buvait une gorgée du délicieux café qui la réchauffa instantanément. « Vous comptez aller à la fête, ce soir ? » Elle se tourna vers lui. Mais quel fête ? Ah oui... Cette fête... La brune en avait entendu parler par le propriétaire du bed & breakfeast qui en avait parlé à quelque uns de ses clients, il s'était bien gardé de lui proposer. En même temps, Andrea pensait ne pas être une convive assez agréable, pas nécessairement la plus heureuse dans un contexte de fête. Les mains entourant sa tasse chaude et baissant les yeux vers celle-ci, elle murmura doucement dans sa barbe : « Je ne sais pas trop... J'ai pas vraiment l'habitude de ce genre d'évènement... » En réalité, elle était davantage habituée à des soirées de travail, à essayer de faire les bonnes rencontres, à serrer les bonnes mains pour des éventuelles relations professionnelles ou à être simplement " la femme de " et servir de décoration à son mari quand c'était nécessaire Elle avait simplement perdu l'habitude d'avoir des conversations conviviales et sans arrière-pensée. Les yeux perdus dans les effluves de son café, elle repensait à ses moments là avec douleur, en espérant qu'elle s'estompe un jour. « Je serai à l’intérieur à servir les breuvages ou la nourriture pendant quelques heures, question de faire ma part, mais je serai remplacé en soirée. » Elle leva son regard vers le policier, ça ne l'étonnait pas tellement. Elle sourit. Il avait la tête du bon samaritain toujours prêt à aider les autres. Il était presque trop parfait à son goût. « Pourquoi je ne suis pas surprise venant de vous ! » Relevant sa paire de lunette de soleil, elle regarda le policier dans les yeux, plissant légèrement les yeux. « Monsieur l'inspecteur, vous avez des choses à cacher pour être trop parfait comme ça ! ». Il devait être aimé de tout le monde ce monsieur James Wood. « Je vous réserve une place autour du feu, mademoiselle Lane ? » Andrea rigola doucement à l'accent que James avait tenté de prendre. Elle avait oublié cette sensation, que rire pouvait donner du baume au coeur. « Je ne suis pas sûre d'être de bonne compagnie... » Elle ajouta-sur un ton à mi chemin entre la rigolade et du sérieux. « Regardez-moi, j'ai l'air d'une dépressive, je vais faire peur aux gens de la ville. » 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: it's a beautiful day (with/ james)   

Revenir en haut Aller en bas
 
it's a beautiful day (with/ james)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TO NEW BEGINNINGS.  :: GAME OVER. :: Goodbye my lover-
Sauter vers: