AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
N'oubliez pas que Lakewood a ouvert ses portes le 20 août 2016. La ville "n'existait" pas avant ! ^^
Le concours de bonhommes de neige est en cours, près du lac ; ainsi que la soirée nouvel an !

Partagez | 
 

 (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Mer 28 Déc - 16:24


so baby pull me closer in the backseat of your rover

t'as essayé de reprendre ta vie comme si de rien n'était. t'as vraiment essayé. mais tu peux pas. t'as cette après-midi qui tourne dans ta tête. ce baiser violent et colérique sur le bout des lèvres. et wes il a réussi à foutre le bordel dans ton esprit en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. il a réussit à foutre en l'air ta façon de penser et de résonner. et ces deux dernières semaines ont été des plus perturbantes encore. tu retiens un soupir alors que tu rejoins le centre-médical de lakewood, les mains au fond de tes poches, t'es plus tellement motivé ces derniers jours, tu mets ça sur le compte de l'hiver et du mauvais temps, mais au fond de toi, tu connais la raison. tu le sais très bien, t'as juste du mal à l'admettre. quand tu arrives, tu te renseignes rapidement sur ce qu'il a bien pu se passer cette nuit et un sourire éclaire ton visage alors qu'aucun gros accident n'a été déclaré. au faite tom' y'a ton crush qui s'est pointé y'a à peine cinq minutes avant que t'arrive. je te laisse l'honneur d'aller le voir. tu lèves les yeux au ciel et tu récupères ta blouse blanche. trop d'honneur. tu te mords la lèvre alors que tu prépares rapidement tes affaires, moins de cinq minutes te suffisent et tu arpentes les couloirs du centre. tu t'arrêtes sur le seuil de la porte alors que wes est allongé comme à son habitude, les yeux fermés. alors tu t'adosses contre le mur et tu l'observes un instant, parce qu'il ne semble pas avoir remarqué ta présence. tu te pinces les lèvres et sans doute que tu laisses ton regard se poser sur son corps un peu trop longtemps. tu toques doucement à la porte pour signaler ta présence. tiens, un revenant. tu entres dans la pièce en prenant soin de fermer la porte derrière toi, t'essayes de faire comme si tout allait bien, alors qu'au fond de toi t'as cette envie irrésistible de l'embrasser encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Mer 28 Déc - 20:35


one step closer, i have died everyday, waiting for you.

Tu t'es laissé convaincre, noa a su être persuasive faut dire, enfin elle n'a pas vraiment eu à te harceler longtemps. Une part de toi avait envie de revenir, et la douleur commençait vraiment à devenir insupportable. Alors tu retrouves là, allongé sur un lit d’hôpital dans l'attente, les yeux fermés, la tête reposée sur le coussin. Tu attends, espérant au fond de toi qu'il vienne, lui et pas un autre. Tu veux comprendre pourquoi tu ne cesses de penser à lui depuis cette après-midi dans la forêt, depuis votre baiser, celui que tu as déclenché et qu'il n'a pas refusé. Pourquoi ses lèvres te hantent, que les tiennes brûlent encore. T'as ce creux en toi, ce manque qui enflamme ton être et tu sais parfaitement que c'est lui qui te créé, cette chaleur, cette sensation que tu ressens quand tu le touches, encore et toujours la même. Tu laisses tes pensées se bousculaient dans ton esprit lorsque tu entends quelqu'un toquer à la porte. Enfin quelqu'un, tu ne supportes plus la douleur, tu veux en finir une fois pour toute, enfin jusque la prochaine, parce que tu en aurais jamais finis avec ça, tu le sais bien. tiens, un revenant. Tu ouvres yeux instinctivement, un sourire éclaire tes lèvres malgré toi, tu l'effaces aussitôt en te redressant. Tu tentes de garder air décontracté malgré la bataille d'émotions qui vient d'éclater dans ton corps. Salut. Ta voix est plus grave que tu le voudrais, tu te racles la gorge alors que tu lèves les yeux vers lui, comme pour t'assurer qu'il soit bien là, devant toi.     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Mer 28 Déc - 20:57


so baby pull me closer in the backseat of your rover

tu ne peux pas t'empêcher de le regarder avant de signaler sa présence. et tu cherches ce petit quelque chose qui te perturbe tant. tu veux pourquoi lui et pas un autre. mais tu sais pas. après tout le cœur à ses raisons que la raison ignore. salut. sa voix grave te fait frissonner et tu reprends totalement tes esprits en refermant la porte derrière toi. vos regards se croisent et tu te mords instinctivement ta lèvre inférieur. pendant quelques jours, j'ai eu l'impression que tu me fuyais. tu esquisses un sourire presque moqueur, tu t'amuses de cette situation, parce que tu vois bien que c'est nouveau pour wes. enfin, tu le devines. il semblait déjà assez choqué en se rendant compte qu'il embrassait un autre homme ... tu retiens un léger rire. comment va ton genou ? 'fin, je suppose que c'est la douleur qui t'as fait venir. tu secoues doucement la tête avant de traverser la pièce pour récupérer le matériel nécessaire à l'injection de wes. tes gestes, tu pourrais les faire les yeux fermés, mais aujourd'hui tes mains tremblent légèrement alors que tu te retrouves dos à wes. tu passes une main dans tes cheveux alors que tu te pinces les lèvres, avant de reprendre tes esprits et de revenir près de l'autre homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Mer 28 Déc - 21:37


one step closer, i have died everyday, waiting for you.

pendant quelques jours, j'ai eu l'impression que tu me fuyais. Tu détournes le regard et ne répond pas, ta voix te trahirait de toute façon, parce que tu l'évitais clairement, tu pensais avoir perdu la tête, que ça te passerait mais t'as pas cesser de penser à lui, à tout ça et avec le temps ça empirait. comment va ton genou ? 'fin, je suppose que c'est la douleur qui t'as fait venir. Tu grimaces légèrement de douleur en bougeant sur ton lit, mal à l'aise de la situation. Ça fait mal, si c'est ce que tu veux savoir ? Tu reprends ton air aigri, comme une arme de défense. Tu le regardes s'éloigner pour aller préparer l'injection et tu ne  le quittes pas des yeux, comme si tu en étais incapable. Tu scrutes son corps alors qu'il qu'il te tourne le dos, et tu laisses ton regard se balader sur son dos et descendre pour s'attarder sur ces moindres formes. Tu détournes vivement les yeux alors qu'il revient vers toi. Ton rythme cardiaque s'accélère quand il s'approche et tu te retiens de le toucher, tu fixes ses lèvres avec envie tel un vampire assoiffé de sang. Tu l'observes faire son boulot, incapable de quitter son visage du regard, ta main s'agrippe à son bras alors qu'il pose la sienne sur ton genou, réflexe incontrôlé, alors que tu laisses échapper un petit râle de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Mer 28 Déc - 22:09


so baby pull me closer in the backseat of your rover

Ça fait mal, si c'est ce que tu veux savoir ? tu te pinces les lèvres. t'es pas obligé d'être aussi agressif. que tu lâches alors que tu te retournes préparer le matériel dont tu vas avoir besoin, puis tu reviens vers wes et tu évites sont regard. pourtant tu sens le sien sur ton visage alors que tu contournes le lit et, lorsque que tu viens poser ta main sur sa peau, il vient s'agripper à toi, sans doute dans un réflexe douloureux, car tu ne manques pas d'entendre son léger râle. t'as l'impression de sentir ton bras te brûler alors que sa peau est contre la tienne, tu ne fais rien pour éloigner sa main parce qu'au fond, t'aime bien ce contact. désolé. c'est presque un réflexe, de t'excuser. parce que toi t'aimes pas voir les gens souffrir. et encore moins quand tu bosses, parce que toi t'es censé faire en sorte qu'ils aillent mieux. tu poses ta main un peu plus haut sur la cuisse de wes pour éviter de lui faire mal. tu n'iras jamais mieux si tu n'en fait qu'à ta tête. ça fait combien de temps que la douleur s'est accentuée au point de devenir insupportable ? que tu demandes. t'en ai pas totalement certain, mais de souvenir cela doit bien faire deux semaines, voir plus, que wes n'a pas remis les pieds dans le centre médical. et toi t'aurais été capable de débarquer chez lui dans d'autres circonstances. mais t'es quand même conscient qu'à ce stade d'une relation, c'est pas la meilleure des choses à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Mer 28 Déc - 23:45


one step closer, i have died everyday, waiting for you.

Désolé. Tu voudrais lui dire qu'il n'a pas à s'excuser, qu'au contraire son contact apaise la douleur, et que c'est plutôt à toi de t'excuser, que tu ne voulais pas être agressif. Mais t'es pas capable de dire ces choses-là toi. Tu gardes pourtant ta main sur son bras plus longtemps que tu ne devrais, puis tu finis par le lâcher à contrecœur, mais tes yeux ne le quittent toujours pas, et ton corps est parcouru de frissons, alors qu'il pose sa main sur ta cuisse et le feu s'accentue, tu fermes les yeux un moment, posant ta tête de nouveau sur le coussin relevé. tu n'iras jamais mieux si tu n'en fait qu'à ta tête. ça fait combien de temps que la douleur s'est accentuée au point de devenir insupportable ? Tu gardes les yeux clos. Comme si t'avais envie de me voir après ce qui s'est passé dans la forêt ? La douleur sera toujours là, de toute façon. Tu ne connais qu'un moyen de pour la faire passer, du moins pour l'oublier pendant quelques minutes, et l'attrait est de nouveau plus fort que toi, tu ouvres les yeux et poses ta main sur sa nuque, cherchant ses lèvres une fois de plus. Tu ne sais pas pourquoi tu réagis de la sorte, pourquoi tu le désires tant. Tu le connais à peine, et surtout tu n'as jamais été attiré par un homme, certes tu ne t'ai jamais vraiment posé la question, mais ça a toujours clair pour toi pourtant, t'es pas du genre, fleur bleue à tomber amoureux de la première personne que tu croises, t'as connu qu'une seule histoire d'amour, le cliché, la fille te brise le cœur et tu passes à autre chose, tu butines, tu enchaînes les filles sans attaches, sans lendemain, tu finiras bien par trouver la bonne personne, si tant est que tu en as envie. Mais t'es hétéro, t'as jamais eu de doute là dessus, alors pourquoi maintenant tu te sens perdu, troublé par un infirmier de 10 ans de moins ?    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Jeu 29 Déc - 0:07


so baby pull me closer in the backseat of your rover

comme si t'avais envie de me voir après ce qui s'est passé dans la forêt ? la douleur sera toujours là, de toute façon. tu hausses les épaules. j'en sais rien, je me suis pas enfui non plus. parce qu'au fond t'es vraiment perdu, tu sais pas ce que tu veux, tu sais pas comment réagir à toute cette mascarade. et pourtant quand la main de wes se fraye un chemin dans ta nuque et que ses lèvres sont de nouveau sur les tiennes, c'est comme si t'étais face à un gouffre. et toi t'y plonges tout entier. une de tes mains à côté de son visage alors que tu te penches en avant pour accentuer votre échange. ton cœur s'emballe dans ta poitrine alors que ta raison te hurle de te détacher de ses lèvres. ta main s'égare le long de sa mâchoire alors que tu te redresses, l'air sans doute un peu perdu. tu te pinces les lèvres. si tu pouvais éviter de faire ça sur mon lieu de travail, ça m'arrangerait. que tu lâches, sans doute un peu trop froidement, alors qu'au fond t'es complètement retourné par ce baiser. tu reposes ta main sur sa peau alors que tu viens lui faire son injection. puis tu fermes les yeux un court instant, ta main toujours pausée sur sa cuisse. tu tournes la tête vers l'horloge de la pièce et tu fronces les sourcils. je peux me débrouiller pour avoir une pause d'ici un quart d'heure. et t'espères que wes va t'attendre. parce qu'après simplement deux baisers, t'es déjà complètement accro à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Jeu 29 Déc - 0:39


one step closer, i have died everyday, waiting for you.

une fois de plus, il ne te repousse pas, ses lèvres s'accrochent aux tiennes et se muent au même rythme. Et tu te perds dans ses effluves, ta peau brûle sous sa main, ton cœur s'accélère et oublie où tu es, pourquoi tu es là, tu ne penses qu'à lui, ne voit que lui. Mais il finit par rompre votre baiser, bien trop vite, trop tôt, tes lèvres en veulent plus, tu en désires plus, encore. si tu pouvais éviter de faire ça sur mon lieu de travail, ça m'arrangerait. Tu souris malgré toi, conscient de la situation. Désolé. Tu t'excuses à ton tour avant de le regarder fixement alors qu'il s’attelle à ton injection. Ça te dérange pas qu'un type t'embrasse comme ça, sans prévenir ? Ça était plus fort que toi, les mots sont sortis tous seuls, la question te démangeait les lèvres depuis bien trop longtemps, tu n'arrives pas à comprendre sa réaction. Tu le vois fermer les yeux un instant, mais sa main sur ta cuisse te trouble encore. je peux me débrouiller pour avoir une pause d'ici un quart d'heure. Tu le regardes interloqué, pourtant ton cœur s'emballe de plus bel dans ta poitrine. T'aimerais juste qu'il te rejette, t'insulte, te dises que ce n'est pas bien, pas normal, que t'es complètement dingue comme mec, que t'as un problème, n'importe quoi qui t'explique la situation mais il continue à n'être que lui, compréhensible et si doux avec toi bien qu'il sache toujours comment te dire les choses, qu'il te fasse prendre conscience des faits, que t'es en effet pas seul. Tu soupires et bien que tu sois toujours dans le flou total, tu réponds simplement, sans vraiment réfléchir. Je t'attendrais...  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Jeu 29 Déc - 1:06


so baby pull me closer in the backseat of your rover

t'aurais aimé continuer de l'embrasser, mais t'es conscient que n'importe qui peut entrer dans la pièce et que tu peux potentiellement perdre ton boulet. alors sans doute que ta remarque est un peu trop froide, mais tu peux pas faire autrement. désolé. tu esquisses un faible sourire. ça te dérange pas qu'un type t'embrasse comme ça, sans prévenir ? tu ris légèrement. sans doute que ça devrait te déranger. sans doute que si c'était quelqu'un d'autre, ça te dérangerait. mais wes, ça te dérange pas. et t'es pas certain que ça te dérange un jour. tu hausses les épaules. quand le type en question est plutôt bien foutu ... tu laisses ta phrase en suspend, un faible sourire sur les lèvres. et pour répondre à ta question silencieuse, oui, je suis gay. tu te pinces les lèvres. c'est pas que t'assumes pas, mais t'es pas non plus du genre à le sortir à tout le monde. mais avec wes, tu veux que ce soit différent. puis tu lui sors que t'as moyen d'avoir quelques minutes de pause d'ici un petit quart d'heure et t'espères qu'il va t'attendre. au fond, tu sais même pas pourquoi, t'espères juste. je t'attendrais... un sourire éclaire ton visage, alors que tu récupères ton matériel utilisé pour le jeter. puis tu te retournes vers wes, alors que tu te mordilles doucement la lèvre inférieur. à tout de suite du coup. un sourire toujours présent sur tes lèvres, tu quittes rapidement la pièce, retournant à ton boulot pour le quart d'heure qui suit. avant d'annoncer à ta collègue du jour que tu t'éclipses l'histoire de quelques minutes. étonnamment, elle ne pose pas de questions et tu récupères rapidement ta veste que tu enfiles pour rejoindre wes à l'extérieur. et tu ne sais pas si le frisson qui te prend est dû au froid ambiant ou bien à la présence de l'autre homme en face de toi. et étrangement, tu ne sais pas quoi dire quand tu te retrouves face à lui, tu te pinces les lèvres. puis finalement, tu fais encore un pas vers lui et tes mains glissent dans sa nuque alors que tes lèvres retrouvent les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Jeu 29 Déc - 16:17


one step closer, i have died everyday, waiting for you.

quand le type en question est plutôt bien foutu ...  tu souris en arquant un sourcil, flatté par sa remarque, mais toujours troublé. et pour répondre à ta question silencieuse, oui, je suis gay.  Ça confirmait tes pensés mais ça n'explique pas ton comportement, tu ne l'étais pas, du moins pas que le saches, tu aurais été attiré pas d'autres hommes sinon, pourquoi maintenant, pourquoi lui. Tu veux savoir, comprendre, mais surtout tu veux le revoir, alors tu lui dis que tu vas l'attendre, parce que tu ne veux pas partir, tu te fiches bien de ce qui ne va pas chez toi, du moins pour le moment, tu ne te poses plus de questions, tu sais juste que tomàs il te fais du bien, et tu en as besoin en ce moment, t'as l'impression d'être un drogué et tomàs c'est ta drogue et que tu ne demandes qu'à replonger. à tout de suite du coup. Il se mordille la lèvre inférieur et tu te surprends aimer ça. Tu hoches la tête légèrement de haut en bas pour confirmer ses dires et tu te retrouves seul dans cette chambre immaculée, tu soupires de nouveau et finis par te lever pour te rhabiller, essayant de ne pas faire pression sur ton genou blessé, l'injection ne faisant pas encore son effet et sans tomàs près de toi, la douleur refait surface instinctivement. Tu enfiles ta veste et quitte la chambre à ton tour. Tu sors du bâtiment et place une cigarette entre tes dents, avant de l'allumer et tirer une première bouffée, fourrant ta main libre dans ta poche pour la réchauffer, tu t'adosses au mur près de l'entrée, mais assez éloigné de la foule et tu attends, comme tu lui as dis. Tu ne sais pas exactement combien de minutes se sont écoulées depuis que tomàs a quitté ta chambre mais ça te semble une éternité, lorsque tu l'aperçois enfin, ton cœur s'emballe une fois de plus, le même manège s'enclenche dans ton corps, le froid glacial n'a plus d'effet sur toi, tu écrases ta cigarette et la jette, alors qu'il s'approche sans un mot, tu le dévisages intensément, incapable de dire quoi que ce soit. Toujours muet alors qu'il est près de toi, tu résistes à l'envie de plaquer tes lèvres contre les siennes, mais il te devance cette fois-ci et tu retrouves sa bouche, cette douce saveur, sa chaleur enivrante, tandis que ses mains glissent sur ta nuque, les tiennes agrippent son visage. Tu restes coller à ses lèvres, trop accro, envoûté par sa peau, par lui, jusqu'à ce que l'oxygène te manque et c'est ton corps qui réagit plus que ta raison, tu quittes alors sa bouche, essoufflé, tes mains toujours posées sur son visage, tu colles ton front sur le sien un moment avant de la lâcher sans le repousser. Je ne suis pas gay. Tu détournes le regard, les mots t'ont échappés, tu n'as pas dis ça pour le blesser mais tu veux juste comprendre. T'as combien de temps avant de reprendre ? Tes paroles n'ont aucun sens, tu devrais juste partir et ne plus revenir, mais t'es incapable de le quitter, c'est plus fort que toi.    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Jeu 29 Déc - 17:00


so baby pull me closer in the backseat of your rover

t'as jamais réagi comme ça pour un autre mec. même ton ex, t'étais pas autant accro à ses lèvres et à ses baisers. avant de sortir, tu récupères un morceau de papier et tu y griffonnes ton numéro de téléphone. tu le fourres dans la poche de ta veste et tu t'empresses de rejoindre l'extérieur de la clinique. tu repères sans mal wes et une fois en face de lui, tu ne peux pas t'empêcher de l'embrasser à nouveau. tu pourrais grimacer de sentir le tabac sur les lèvres de wes, mais ça te semble superflu. un détail dans une mer de sensation et t'oublies bien rapidement cette odeur. ses mains encadrent ton visage alors que tu sens tes poumons te brûler à cause du manque d'air. tu sens les lèvres de wes quitter les tiennes et son front qui repose contre le tient. tu gardes les yeux fermés, alors que son souffle s'échoue sur ta peau. je ne suis pas gay. et donc ça t'arrives souvent de rouler des pelles à des mecs en tant qu'hétéro ? que tu répliques, d'un ton presque joueur, pas blessant pour le moins du monde. tu retiens un léger soupir. parce que tu sais ce que c'est que d'être totalement paumé et t'as bien vu l'air perdu de l'autre homme après votre baiser dans la foret. t'as bien vu que c'était pas habituel pour lui. t'as combien de temps avant de reprendre ? tu t'éloignes à peine et tu rouvres les yeux, alors que ta main vient effleurer la joue de wes. une dizaine de minutes. que tu réponds. tu te pinces les lèvres, avant de murmure. c'est bizarre, comme situation. un léger rire sur tes lèvres alors que tu secoues la tête et que tu glisses tes mains dans tes poches. t'es pas vraiment ce genre de mec qui cherche à mettre tout le monde dans ton lit, loin de là. tu retiens un léger soupir, alors que tu esquisses un faible sourire envers wes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Jeu 29 Déc - 17:46


one step closer, i have died everyday, waiting for you.

et donc ça t'arrive souvent de rouler des pelles à des mecs en tant qu'hétéro ? Non justement, et c'est bien ça le problème, tu souris faiblement. Non t'es le seul... tu voudrais rajouter qu'il est le seul à te faire cet effet, le seul à te perturber autant, à t'attirer comme un aimant, le seul qui semble te comprendre. Alors tu lui demandes combien de temps il a avant de reprendre son poste, combien tu as pour profiter encore de lui, d'être avec lui avant de devoir une nouvelle fois le quitter, car tu sais trop bien ce que ça te fait quand il n'est pas là, tu l'as subis pendant près de deux semaines, ce manque, cette envie de le revoir et t'es pas vraiment prêt à revivre ça même si tu sais que t'auras pas vraiment le choix. Sa main effleure ta joue et tu fermes les yeux un instant pour apprécier son toucher. une dizaine de minutes. tu soupires, C'est tout ce qui te reste, dix minutes avec lui. c'est bizarre, comme situation. Tu ris à ton tour, tu ne peux pas être plus d'accord avec lui qu'en ce moment. À qui le dis tu ? Je t'avoue que je suis complètement perdu, mec, j'ai jamais... tu sais vécu ce genre de situation... enfin avec un mec.. t'arrive pas à trouver tes mots, tu ne veux pas risquer de dire quelque chose qui risquerait de le blesser, t'as surtout pas envie de lui faire du mal, pas à lui, pas maintenant. Et pourtant... tu te rapproches de nouveau de lui, ta main se pose sur sa joue. Je n'arrête pas te penser à toi, à tes lèvres. Tu effleures sa bouche avec ton pouce avant d'y déposer un baiser rapide mais doux. Tu recules finalement, et laisses ta main retomber. tu passes une main dans tes cheveux et t'adosses au mur, fermant les yeux un moment pour réfléchir mais tu le sens là près de toi et comme d'habitude t'es incapable de raisonner quand il est là. pourquoi t'as pas simplement lâché l'affaire comme les autres... tu murmures comme si tu parlais à toi-même les yeux toujours clos.    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Jeu 29 Déc - 18:55


so baby pull me closer in the backseat of your rover

un sourire sur tes lèvres alors que le rire de wes résonne avec le tient. à qui le dis tu ? Je t'avoue que je suis complètement perdu, mec, j'ai jamais... tu sais vécu ce genre de situation... enfin avec un mec.. tu te pinces les lèvres. et pourtant... je n'arrête pas te penser à toi, à tes lèvres. tu trouves ça plutôt flatteur, de rendre un prétendu hétéro aussi confus que l'est wes. son pouce sur tes lèvres et un léger baiser, tu souris doucement et tu l'observes s'adosser contre le mur, alors que toi, tu te contentes de glisser tes mains dans les poches de ta veste. est-ce que c'est mal ? que tu demandes soudainement. d'être attiré par un homme ? tu relèves les yeux vers wes. j'peux comprendre que tu sois troublé. je l'étais aussi, au début. tu ris nerveusement, tu repenses à la réaction de tes parents, tu repenses à ses années sous l'emprise de ton ex. puis j'me suis dit que c'était pas la fin du monde et que j'allais emmerder les gens qui trouvent ça anormal. parce que l'am... ce qu'on ressent pour une tierce personne, elle dépend pas du sexe de la dite personne. t'as failli parler d'amour. tu peux pas vraiment en parler. parce que tu sais que toi, tu tombes trop vite amoureux et que de toute manière, c'est bien trop tôt pour parler d'un véritable sentiment amoureux. toi après tout t'éprouve juste une affection un peu trop présente. pourquoi t'as pas simplement lâché l'affaire comme les autres... parce que je suis pas le genre de mec à lâcher les autres. tu hausses vaguement les épaules. après tout, j'suis pas infirmier pour rien, tu sais, ça a toujours été ma vocation. tu te pinces les lèvres. au fond, tu cherches tes mots. tu passes une main dans ta nuque et tu te frottes doucement l'arrière du crâne, alors que tu fermes les yeux un court instant. ta main gauche joue avec tes clés dans ta poche. puis p'être que j'ai juste pas envie de lâcher l'affaire. tu esquisses un faible sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Jeu 29 Déc - 22:10


one step closer, i have died everyday, waiting for you.

est-ce que c'est mal ? d'être attiré par un homme ? Tu le fixes un moment, tu l'écoutes simplement. j'peux comprendre que tu sois troublé. je l'étais aussi, au début. puis j'me suis dit que c'était pas la fin du monde et que j'allais emmerder les gens qui trouvent ça anormal. parce que l'am... ce qu'on ressent pour une tierce personne, elle dépend pas du sexe de la dite personne. Tu fermes les yeux un instant alors qu'il parle de sentiment, tu secoues la tête, t'es pas du genre à t'attacher toi, ça fait bien longtemps que tu ne l'as pas fait. pourquoi t'as pas simplement lâché l'affaire comme les autres...   la tête contre le mur tu refermes les yeux. parce que je suis pas le genre de mec à lâcher les autres. après tout, j'suis pas infirmier pour rien, tu sais, ça a toujours été ma vocation. Tu souris malgré toi, de la situation, toi qui a toujours été protecteur envers tes frères et sœurs, à jouer le grand frère presque toute ta vie et aujourd'hui c'est un gosse de 22 ans qui est le plus apte à t'aider. Tu gardes les yeux fermés, t'as besoin de répit, d'analyser la situation, tu te demandes dans quoi tu t'embarques, si tout ça est réel, si t'es pas tout simplement en train de jouer avec ses sentiments, qu'il n'est qu'un pion dans ta descente aux enfers, un ange auquel tu t'accroches pour ne pas sombrer. puis p'être que j'ai juste pas envie de lâcher l'affaire. Tu soupires de nouveau, devant sa détermination. Pt'être que tu devrais justement. Tout ça n'a pas de sens, de toute façon, je ne sais plus ce que je fais, je perds la face, c'est tout. Autant mettre un terme à tout ça tout de suite, avant que tomàs en fasse les frais, le faire souffrir est bien la dernière chose dont tu souhaites en ce moment.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   Jeu 29 Déc - 22:33


so baby pull me closer in the backseat of your rover

tu sais pas comment wes va réagir à tout ça. tu te pinces les lèvres nerveusement. puis tu lui dis simplement que t'as pas envie de lâcher l'affaire. que t'as pas envie de fermer les yeux et de te retourner. tu veux l'aider, d'une quelconque manière, tu veux juste l'aider. pt'être que tu devrais justement. tout ça n'a pas de sens, de toute façon, je ne sais plus ce que je fais, je perds la face, c'est tout. tu fermes les yeux, les lèvres entrouvertes, tu sais pas quoi dire. ta main de retour dans la poche de ta veste, tu fais glisser le papier entre tes doigts. puis tu te rapproches de wes et tu viens prendre une de ses mains entre les tiennes, y glissant le bout de papier. tu refermes lentement ses doigts sur la feuille, gardant sa main entre les tiennes. réfléchis à tout ça. que tu souffles doucement. t'es pas du genre à abandonner toi. j'te demande pas de m'appeler demain. ni même après-demain. ne le fais pas, si t'as pas envie. mais j'veux juste que tu prennes le temps de réfléchir. tu te pinces les lèvres à nouveau, avant de venir déposer un léger baiser sur ses lèvres et de coller ton front contre le sien. je dois y aller. tu murmures, avant de t'éloigner de son visage, puis tu passes une main dans tes cheveux et tu esquisses un sourire avant de te retourner. et t'espères que t'es pas en train de te retourner définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (weslàs #2) i was doing just fine before i met you.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(weslàs #2) i was doing just fine before i met you.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TO NEW BEGINNINGS.  :: GAME OVER. :: Goodbye my lover-
Sauter vers: